C. Guisolan Automobiles S.à.r.l., Route de Fribourg 71, 1746 Prez-ver-Noréaz - 026 470 11 50, info@guisolanauto.ch

5 conseils pour économiser du carburant en hiver

Souvent, la voiture consomme plus de carburant en hiver que pendant les autres saisons. Cela nuit non seulement à votre porte-monnaie, mais aussi à l'environnement.

Conseil 1 : monter un coffre de toit seulement si nécessaire

Les coffres de toit sont les plus gros consommateurs de carburant supplémentaires en hiver, car ils augmentent la résistance à l'air du véhicule. À une vitesse de 80 km/h, la consommation augmente déjà d'environ onze pourcents, et à 130 km/h, elle peut même atteindre deux litres aux 100 kilomètres. Donc, roulez avec un coffre de toit uniquement si c'est vraiment nécessaire.

Conseil 2 : n'utiliser les systèmes électriques qu'en cas de besoin

En hiver, les consommateurs électriques tels que les sièges chauffants, le chauffage de la vitre avant et arrière sont plus souvent utilisés. Ces systèmes peuvent consommer jusqu'à un litre de carburant supplémentaire aux 100 kilomètres. L'énergie électrique n'est pas gratuite dans une voiture, car en fin de compte, le moteur à combustion entraîne également le générateur. L'électricité provient donc pratiquement du réservoir. Et le besoin en énergie électrique dépend en premier lieu du temps, c'est-à-dire de la durée de mise en marche. Bien entendu, il faut continuer à assurer une bonne visibilité dans la voiture avec l'éclairage, les essuie-glaces ou le chauffage des vitres, afin que votre sécurité au volant ne soit pas compromise.

Conseil n° 3 : ne pas transporter de charge inutile

Faites également attention au poids total de votre véhicule : les bagages et le lest superflu absorbent du carburant. Pour 100 kilos, il faut jusqu'à 0,3 litre de carburant supplémentaire aux 100 kilomètres. Toute charge supplémentaire a un effet défavorable sur la consommation de carburant. Ne déplacez donc pas inutilement des objets lourds. Les objets superflus doivent être rangés dans le garage ou à la cave.

Conseil 4 : débarrasser le véhicule de la glace et de la neige

Avant de prendre la route, il est important de dégager complètement la voiture de la glace et de la neige. Celui qui roule avec une voiture recouverte de neige est punissable, car les autres usagers de la route sont mis en danger par la neige ou la glace qui se peut envoler. La neige et la glace sur la voiture influencent en outre l'aérodynamisme et le poids du véhicule, ce qui entraîne une augmentation de la facture de carburant.

Conseil n° 5 : ne pas faire chauffer la voiture

Ce n'est pas seulement une mauvaise habitude, c'est aussi interdit : faire chauffer le moteur. De plus, cela pollue inutilement l'environnement et entraîne l'usure du moteur. Un test l'a montré : Après quatre minutes de chauffage à une température extérieure de -10 °C, l'huile moteur n'a atteint qu'une température de -7 °C. En revanche, environ 0,1 litre d'essence a déjà été consommé. Donc : commencez votre trajet immédiatement après avoir démarré le moteur.

Source: ADAC

Retour